BTS Pop Culture

Le pire livre sur BTS que j’ai pu lire : 300 anecdotes incroyables sur BTS…

300 faits incroyables sur le groupe le plus populaire du moment !

Vous êtes ARMY ou bien, vos amis le sont et vous aimeriez en savoir plus sur BTS ? Ce livre est pour vous !

Découvrez 300 anecdotes sur le boys band qui a su conquérir des millions de fan à travers le monde. Fan de la première heure, Sammy Schott vous dévoile les secrets les mieux gardés des Bangtan Boys !55454

Je ne vais pas vous mentir, je n’ai jamais été aussi scandalisée par un livre sur BTS qu’en lisant celui-ci. L’idée de base est bonne, le fait qu’on nous dise que le livre est écrit par un ARMY est rassurant. J’ai donc commencé ma lecture en me disant que j’étais bien partie pour apprécier une lecture respectueuse et intéressante. C’est tout l’inverse qui est arrivé.

Clairement, on croirait lire un skyblog d’ado (et certains sont mieux écrits que ça). L’auteur donne des informations non sourcées, certaines sorties de sites peoples, n’hésite pas non plus à donner un avis subjectif dont on se fout royalement et qui est, souvent, totalement déplacé. Comment l’auteur peut-il se dire ARMY quand il :

  • dit être un fan de la première heure…… depuis 2016 (le groupe à débuté en 2013).
  • Parle encore de la vie commune des membres (alors qu’ils ne vivent plus ensemble depuis plusieurs mois). Le livre a été publié en Juillet et l’annonce a été faite en Juin (Il est possible qu’en terme de délai cela ait été trop court pour faire une modif du texte ceci dit).
  • Evoque uniquement Geurum lorsqu’il parle du chien de Jungkook (comme s’il était encore en vie alors que le chien est mort depuis fin 2021) sans jamais parler de Bam. Depuis In The Soop 2, tout le monde a entendu parler du chien.
  • se permet des remarques sur les possibles opérations de chirurgie esthétique des membres (Il est d’ailleurs probable que les reniflements constants de Jungkook dont nous parlions plus haut soient dus aux effets secondaires d’une rhinoplastie p.34)
  • parle de la passion de Jin pour la nourriture sans jamais évoquer Eat Jin mais évoque sans soucis une controverse passée sur une boite de préservatif qui se serait vue lors d’un live. As-t’on vraiment besoin d’évoquer ces histoires sans intérêts qui sont dignes des mags et site people ?
  • se plante sur l’origine du nom de Golden Maknae de JK : RM lui a donné ce surnom parce qu’il est doué en tout. Dans ce livre, on nous dit que c’est parce que la mère de JK a rêvé d’or avant la naissance de son fils. Il a effectivement le surnom de Golden Youngest mais les deux sont différents.
  • indique que JK a fini le lycée à 21 ans. Il a été diplômé en février 2017 (soit à 19 ans, 20 en âge coréen). Et dit qu’il n’a que le niveau bac (JK est diplômé de la Global Cyber Université depuis cette année).
  • a une obsession malsaine pour Jimin dans Blood Sweat and Tears qui est, dans ce livre, réduit à un fantasme sexuel (“Il y a une vidéo qui traine sur youtube depuis 2019 et qui s’intitule “Jimin making guys question their sexuality for 11 minutes”. Je pense que cette vidéo à elle seule suffit à expliquer ce que représente Jimin.” (p45) / “Il faut dire qu’il est joli. Jimin n’est pas beau, il est joli. C’est peut-être d’ailleurs ça qui plaît autant à son public d’hommes hétérosexuels. Il a les traits fins, le corps fin, le regard très enjôleur et les manières de quelqu’un qui n’est pas venu pour enfiler des perles. (p48). Donne une version idéalisé de son rapport avec le sport, alors qu’il est prouvé que Jimin avait, pendant très longtemps, des problèmes d’excès. Son rapport au corps était très compliqué et cela l’a souvent amené à se priver pour avoir un corps le plus parfait possible. Il suffit d’aller voir sur youtube, de nombreuses vidéos en parlent et comparent son apparence d’un comeback à un autre. Ca crève le coeur de voir ça (et je suis contente aujourd’hui que ce soit derrière lui.).
  • fait ses biographies en utilisant la section astrologie du magazine Elle. On a donc des suppositions basées sur l’astrologie plutôt que des faits réels. (La bio de Suga est la pire de toute, à croire qu’il n’avait rien à dire sur lui alors que c’est pourtant l’un des membres les plus intéressants du groupe).
  • Fais des généralités
  • Enchaine dans la bio de Jimin, son parcours, le fait que c’est un fantasme sexuel, son type de fille, pour finir sur le potentiel qu’il soit un homme capable de violences domestiques en citant un rapport sur les féminicides en Corée. Lunaire…. Non seulement ce n’est pas cohérent, mais les sous-entendus sont franchement choquants : “Faire du shopping est d’ailleurs l’activité idéale pour un premier rendez-vous selon Jimin. C’est un poncif des sociétés un brin consuméristes d’Asie de l’Est et surtout un immense mensonge, car, croyez-en mon expérience, le comportement de ces petits copains parfaits change du tout au tout dès le lendemain du mariage. Je le sais de première main, directement de la part d’épouses déçues qui, après six mois ou un an de cadeaux et de balades au bord de la rivière Han, ont épousé quelqu’un qui s’est vite encroûté une fois les voeux prononcés. Et ça, c’est quand il n’est pas carrément devenu violent. Je ne dis pas que c’est le cas pour tous les hommes en Corée, mais les statistiques parlent d’elles-mêmes.” ‘(p51-52)
  • “dénonce” des controverses en les relayant. Non seulement c’est contre-productif, mais en plus on s’en fiche littéralement.
  • Dévalorise le travail de parolier de J-Hope avec une bonne grosse dose de condescendance. Ce n’est pas non plus un grand parolier” (p78)
  • se plante complètement sur l’image que ce dernier renvoie J-Hope qui, de tous les membres de BTS et en tant qu'”expert en amour” autoproclamé, renvoie complètement l’image d’un garçon séducteur et un peu macho. (p80)
  • Confond Hobi et Jimin (Hobi aurait 6 tatouages….. dommage, c’est Jimin).
  • Parle du fait que les membres écrivent leurs propres paroles depuis le début en ne citant que RM et V. Non seulement, V n’a commencé à participer au process d’écriture qu’en 2015 avec Hold me Tight, mais en plus il invisibilise le travail de Suga et J-Hope, la rapline étant active sur les paroles depuis 2 cool 4 skool, ainsi que JK.
  • donne des infos sorties de nul-part et sans sources :
  • et le plus choquant, se permet des propos scandaleux envers RM. Je n’ai même pas les mots pour exprimer à quel point je suis dégoûtée par ces propos totalement révoltants. Qui connait le groupe, qui est véritablement un.e ARMY vous dira tout de suite que Namjoon est à mille lieux d’être ce que l’on dit ici. : “D’ailleurs puisqu’on parle de War of Hormone et de V, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il passe toute la vidéo à se lécher le pouce de façon assez suggestive. Il le fait pratiquement à chaque fois que l’objectif est braqué sur lui, ce qui rend le mouvement de moins en moins crédible. […] Dans ce clip, qui date du début de la carrière de BTS, c’est particulièrement frappant et ça trahit aussi l’immense fossé qu’il y a entre la personnalité de certains membres et le contenu de la chanson et du clip. Les paroles ont en partie été écrites par RM dont les hormones sont certainement plus bouillonnantes que celles de ses comparses, en particulier celles de V. Il suffit pour cela de jeter un coup d’oeil à une vidéo d’American Hustle Life pour voir qu’à part RM, ils ne sont pas du tout du style à faire du harcèlement de rue et à lécher quoi que ce soit de manière suggestive. [….] Il y a des milliers de GIF sur internet montrant les membres de BTS, sauf RM, embarrassés au possible face à ces magnifiques créatures et surtout gênés de devoir faire un choix.” (p.43-44) 

Pour trouver toutes ces informations, il m’a fallu 5min sur Google. C’est vous dire la qualité du travail d’analyse et d’écriture de ce livre….

Il y a pourtant du potentiel aussi. On parle des erreurs de début de carrière du groupe, notamment leur rapport au monde du Hip-Hop, l’appropriation culturelle, les erreurs dues à l’ignorance de RM et des producteurs concernant la mixtape de Suga. Mais sans pour autant creuser et parler plus que ça de l’évolution et des choses faites pour grandir et évoluer.

Clairement, vous l’aurez compris, je vous déconseille totalement l’achat de ce livre. Je ne comprends pas comment cet ouvrage a pu paraître avec toutes les problématiques relevées plus haut. Il y avait pourtant tellement de possibilité pour faire quelque chose de chouette. Un vrai travail aurait permis au public francophone de profiter d’anecdotes sur la carrière du groupe, la création des chansons, les histoires derrières, la relation des membres, etc…. J’espère qu’un jour, nous aurons le droit à un vrai livre qualitatif sur ce sujet (je vous jure que pendant la lecture de ce torchon, j’ai pas d’autres mots pour ça, j’en étais à me dire que même moi j’aurais pu faire quelque chose de mille fois meilleur. A deux doigts de l’écrire moi-même ce livre d’anecdotes).

Bref, gardez-vos sous !

55454

Grand format : Les éditions de l’Opportun – 10.90€ / Poche : N’existe pas

55454

Mes chroniques sur d’autres livres en rapport avec BTS

BTS – Les biographies non officielles

BTS, les Icônes de la Kpop

BTS K-pop Stars

BTS, Au coeur des ARMY

BTS – Blood Sweat and Tears

BTS, Dieux de la KPOP

BTS, Les rois de la KPOP

BTS, Kings of KPOP

BTS, We are not seven with you

BTS, le fan quiz

55454

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.