Drame / Romance Héros et Héroïnes LGBTQ+ historique shôjo

La Rose de Versailles Tome 4 : Retour aux sources pour Riyoko Ikeda

France, 1789. La prise de la bastille a été fatale pour Oscar François de Jarjayes. Le personnage bien aimé de plusieurs générations de lecteurices n’est plus. Cette bataille marque aussi le début de la fin pour Marie-Antoinette et Louis XVI ainsi que toute la cour du Roi.

C’est sur cet événement tragique que se termine La Rose de Versailles, le chef d’oeuvre de Riyoko Ikeda. 40 ans plus tard, la mangaka décide de reprendre la plume une dernière fois et d’offrir à ses personnages la fin qu’ils méritent, pour le plus grand plaisir des fans.

55454

Quand j’ai vu ce titre sur le bon de Juillet de mon représentant, mon sang n’a fait qu’un tour ! Des histoires inédites sur cet univers que j’aime tant depuis toute petite ? Incroyable ! Quelle belle surprise ! J’étais à la fois impatiente et inquiète. Que nous réservait Riyoko Ikeda ? Était ce vraiment utile de fournir une suite à l’un des plus grand chef d’oeuvre du manga ?

Juillet est arrivé et je me suis jetée sur ce tome à sa sortie. Et aujourd’hui, alors que la dernière page est tournée, je peux répondre à cette question. Oui. Clairement oui ! 800 pages de pur plaisir ! L’émotion fut présente pendant toute ma lecture. Quel bonheur de retrouver tous ces personnages que j’aime tant. Le trait de la mangaka a un peu changé mais reste splendide. Les histoires présentes dans ce recueil, Riyoko Ikeda attendait de pouvoir les mettre en page depuis des années. L’occasion s’est enfin présentée et l’on ne peut que remercier les éditeurs lui ayant permis de le faire.

Le but de cet opus, comme dit plus haut, est de revenir à la fois sur le passé de certains personnages, mais aussi de connaitre le sort de ceux qu’Oscar et André ont laissés derrière eux, à l’aube d’une révolution sanguinaire. Certains ont eu une fin tragique, l’Histoire nous l’a montrée, mais que dire des autres ?

Il n’y a rien à reprocher à ce tome 4. Tout y est parfait. J’ai passé un excellent moment, émue de retourner dans cet univers pour la dernière fois, de découvrir le destin de Rosalie, des proches d’Oscar, d’Alain… Cette lecture est indispensable pour qui aime La Rose de Versailles. Je garde espoir qu’un jour, un remake de l‘anime soit réalisé. J’espère y voir ce tome adapté également.

Désormais vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous n’avez pas encore sauté le pas. J’en profite d’ailleurs pour vous repartager mon article dédié à La Rose de Versailles que j’ai publié il y a quelques années si vous ne l’avez pas fait.

55454

55454

Mangaka : Riyoko Ikeda

Editeur : Kana

Nombre de tomes : 4 (FR) – 4 (JP – Fini)

Prix : 19€

 Anime : Oui55454

55454

Mes chroniques sur les autres titres de l’autrice

Claudine ou la difficulté d’être transgenre au début du XXe siècle

55454

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.