Drame / Romance shôjo

Last Quarter : plongée au coeur de la trilogie la plus sombre de Ai Yazawa….

b62ecf2e8b685a3fac534d2695b6255387acd4ff_hq

Mizuki, lycéenne de 17 ans, tombe sous le charme d’Adam, un étrange musicien anglais parlant le japonais, et décide de tout quitter pour le suivre. Or, elle est victime d’un accident de voiture sur leur lieu de rendez-vous, à Shibuya, en pleine nuit.
Parallèlement, Hotaru, une petite fille encore en école primaire est hospitalisée après avoir été renversée elle aussi, tandis qu’elle cherchait son chat.
Les deux filles se rencontrent en rêve… puis dans la réalité. Mais Hotaru est bel et bien guérie et sortie de l’hôpital, alors que Mizuki a complètement perdu la mémoire (elle ne se souvient que d’Adam) et est enfermée dans la maison où elle a vécu une semaine avec Adam, sans pouvoir en sortir.
Commence alors pour Hotaru et ses amis d’école une grande enquête : qui est cette jeune fille enfermée dans la maison ? Pourquoi est-elle enfermée ? Pourquoi Hotaru est-elle la seule à pouvoir la voir ? Qui est ce fameux Adam ?

55454

Véritable tournant dans la carrière d’Ai Yazawa, Last Quarter (Kagen No Tsuki) est une série en trois volumes prépubliée en 1998 dans le célèbre magazine Ribon de Shûeisha. Contrairement à ses précédentes séries Gokinjo et Je ne suis pas un ange, pétillantes et enjouées, Last Quarter propose une ambiance pleine de nostalgie et de désespoir. Une sorte de base pour Nana, le chef-d’oeuvre de la mangaka.
Les thèmes traités y sont variés : amour, mort, famille, espoir et enfance, le tout teinté  par une ambiance musicale anglo-saxonne avec une touche de fantastique et de subtilité qui font de ce titre, l’un des meilleurs de Yazawa.
Grâce à un graphisme magnifique jouant sur les contrastes et des personnages torturés, on accroche très facilement à ce petit shôjo sans prétention. Et de tous les protagonistes, Eve reste la plus attachante mais également la plus intrigante. Qui est-elle? De quelle époque vient-elle? Est-elle vivante, morte? Et qui est Adam? Existe-t’il réellement lui que personne ne semble connaitre?

Si vous pensez avoir rapidement les réponses à ces questions, il n’en est rien ! La mangaka retourne la situation et démontre qu’il en est au même point que les personnages qu’il suit. Il lui faudra donc résoudre l’enquête comme les enfants qui se démènent autant qu’ils peuvent pour aider Eve.

Last Quarter est une oeuvre intemporelle qui marque encore aujourd’hui, preuve en est avec l’adaptation cinématographique dont elle eu droit en 2004. Laissez vous bercer par cette trilogie hors du commun, vous en sortirez transfiguré…

55454

Mangaka : Ai Yazawa / Nombre de tomes : 3 (Plus édité – Fini) / Anime : Non (Existe en film live)

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=-lhEPBsuxgI&feature=player_embedded]55454

0 commentaire

  1. […] !), CLAMP (Card Captor Sakura, X, Tsubasa Reservoir Chronicles), Ai Yazawa (Nana, Paradise Kiss, Last Quarter…) et Kaori Yuki (Angel Sanctuary, Devil lost soul, Comte Cain / God Child, Ludwig […]

  2. Je suis une grande fan de Ai Yazawa, j’ai vu le film de Paradise Kiss, mais je ne savais pas qu’il y en avait aussi eu un pour Last Quarter !! Décidément j’apprends plein de choses sur ton blog ! 🙂

  3. […] (Tenshi nanka janai – 1992), Gokinjo, une vie de quartier (Gokinjo monogatari – 1995), Last Quarter (Kagen no tsuki – 1998) ou Paradise Kiss (2000) qu’elle publie en même temps que Nana dans […]

  4. Une autre pépite de Ai Yazawa, et un manga sublime. Va falloir que je me les relise aussi (avec les Nana) !

    1. J’ai relu les Nana il n’y a pas longtemps, j’ai eu, comme à chaque fois, mal au coeur pour Nana et pour nous aussi pauvres lecteurs qui attendons la fin depuis si longtemps ! J’espère vraiment que les deux Nanas se sont retrouvées. Et que Nana Ô sera finalement heureuse.

  5. […] !), CLAMP (Card Captor Sakura, X, Tsubasa Reservoir Chronicles), Ai Yazawa (Nana, Paradise Kiss, Last Quarter…) et Kaori Yuki (Angel Sanctuary, Devil lost soul, Comte Cain / God Child, Ludwig […]

  6. […] (Tenshi nanka janai – 1992), Gokinjo, une vie de quartier (Gokinjo monogatari – 1995), Last Quarter (Kagen no tsuki – 1998) ou Paradise Kiss (2000) qu’elle publie en même temps que Nana dans […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.