Romance

AFTER, terriblement addictif !

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un ” p… d’accent anglais ! ” Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle… Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque… Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ? L’écriture rythmée d’Anna Todd rendra accros tous ses lecteurs.55454

Lire un extrait

55454

Thèmes : Romance, Sexe, Indépendance, Université

Trigger Warning : Comportements abusifs, Maltraitance psychologique, Violence, Traumatisme

55454

Vous le savez, je suis curieuse. Quand un livre sort avec une telle mise en avant, j’ai toujours envie de le lire pour me faire mon propre avis face à la polémique. J’ai eu le cas avec Cinquante nuances de Grey. Même si j’ai trouvé l’écriture pauvre et le tout globalement mauvais, je n’ai pas pu m’empêcher d’enchaîner les trois volumes, désireuse de savoir comment cette série finissait. Aujourd’hui, je réitère avec AFTER.

A moins d’avoir vécu dans une grotte ces dernières années, vous devez le savoir, cette série est une fanfiction basée sur le chanteur Harry Styles du groupe One Direction. Le premier roman, écrit via Wattpad, a été un tel succès qu’il a été téléchargé un milliard de fois.

Quand AFTER est arrivé chez nous, j’ai lu de tout. De “c’est nul” à “c’est trop bien”. Très rapidement, ce livre m’a obsédé. Il fallait que je lise ! Que je sache ! Ni une, ni deux, je me suis lancée.

Une fois de plus, Hardin me prend par le bras et m’entraîne dans une petite ruelle entre deux bâtiments, loin des badauds.
– Tess, je…je ne sais pas où j’en suis. C’est toi qui m’as embrassé en premier.
– Ouais… mais tu ne m’as pas arrêté… Ca doit être épuisant?
– Qu’est-ce qui doit être épuisant?
– De faire comme si tu n’avais pas envie de moi, alors que nous savons toi et moi que c’est le contraire.

Soyons honnêtes, AFTER a des défauts. Beaucoup. Il s’agit là d’un premier roman, qui n’était pas censé dépasser l’univers de la fanfiction numérique. Anna Todd le dit elle-même, elle débute et ne se considère pas comme une pro. Je serais donc clémente sur ce point car il faut beaucoup de passion et de courage pour publier une histoire.

Très sincèrement, je pensais que le côté One direction serait ultra présent mais pas du tout. Je connais le visage des membres du groupe, j’ai entendu quelques unes de leurs chansons mais ça s’arrête là. J’anticipais donc beaucoup en commençant le premier tome. Mais, finalement,  on en oublie rapidement l’origine de la série. J’ai pu, avec un oeil neuf, considérer AFTER comme une histoire et non une fanfiction, là où ce point m’avait posé problème avec Cinquante nuances (qui, je le rappelle, est une fanfiction de twilight ).

Au niveau de l’histoire,  on ne peut pas parler d’originalité. On reprend les bases de la romance, on ajoute de l’érotisme, beaucoup d’érotisme (un peu trop à mon goût) et du drama. Même les personnages sont stéréotypés. Il y a le bad boy, gentil sous ses airs de connard, la nana un peu cruche au début, vierge, mais qui se laisse tenter par l’aventure de la vie et les tendances un peu particulières (et plutôt malsaines) de ce garçon dont elle tombe amoureuse. Cela vous dit quelque chose ? Eh oui, on dirait que je parle de twilight et de Cinquante nuances. Et c’est normal. Car Anna Todd l’a expliqué elle-même : AFTER est un condensé de tout ce qu’elle a aimé dans les romans qu’elle a lus (dont les deux cités plus haut).

J’espère que mon excitation va retomber et que je vais réussir à m’endormir. Enfin j’espère à moitié.
Quelque minutes plus tard, je sens l’oreiller bouger et Hardin entoure ma taille de ses bras et me tire contre sa poitrine. Je ne le repousse pas, je ne proteste pas. Je savoure trop la sensation pour cela.
– Tu m’as manqué aussi, murmure-t-il dans mes cheveux.
Je souris, sachant qu’il ne me voit pas.

Pourtant, on accroche. C’est indéniable et ce, malgré le fait que la série romantise des relations toxiques et soit problématique à plus d’un titre. Je l’avoue, j’ai eu du mal à laisser chaque tome de côté lorsque je devais arrêter ma lecture. On veut savoir la suite même si les répétitions et l’enchaînement un peu trop rapide des scènes lassent un peu. Certains passages m’ont quand même laissée dubitative tant ils étaient clichés et mauvais. 

De tome en tome, On sent une évolution dans la plume d’Anna Todd : plus de confiance, plus de maîtrise. On sent qu’elle sait où elle va. Au point d’en oublier les défauts qui nous dérangeait au début. Malgré quelques hauts et quelques bas, la qualité va crescendo pour offrir une fin plus que convaincante.

55454Grand Format : Hugo Roman – 17€ / Poche : Livre de poche – 7,90€55454

55454

19 commentaires

  1. Hahah je vois le genre de livres qui est bourré de défauts mais qu’on ne peut pas s’empêcher de lire et qu’on ne peut plus lâcher! Je serais curieuse de voir ce que ça donne vu tout le buzz autour du coup…

  2. Ahhhh c’est une fan-fiction avec un chanteur de One Direction… (oui je vivais dans une grotte).
    Je comprends. Mais ça ne change pas que ça donne quand même envie de le lire

  3. tout comme toi, je suis curieuse, j’ai donc acheté le livre, je ne m’attends pas à de la grande littérature, donc de ce coté là, je serais pas déçu, après je lis, que tout le monde accroche pas mal à cette lecture, assez prenante, donc je devrais aimé.

  4. Je ne savais pas que c’était une fan-fiction moi non plus! J’aimerais me faire mon avis sur ce roman mais j’hésite car je n’aime pas du tout le genre (je n’ai pas dépassé les 20 premières pages de 50 nuances…)

    1. Si tu n’as pas aimé Fifty Shades, je ne sais pas si tu aimeras AFTER, c’est très similaire (le SM en moins). Mais très sincèrement, je suis en pleine lecture du tome 2 est j’accroche encore plus que pour le premier.

  5. […] même auteur : After, After we fell, After ever […]

  6. […] même auteur : After, After we collided, After ever […]

  7. […] même auteur : AFTER, After we collided, After we fell, After ever […]

  8. […] même auteur : AFTER, After we collided, After we fell, After we fell part […]

  9. […] même auteur : After, After we collided, After we fell, After ever Happy 1 & 2, Before saison 1, Before saison […]

  10. sarrazin a dit :

    J’ai lu le tome 1 en a peine 1 semaine .
    J’ai totalement accrochée , les 5 tomes je l’ai es lu en 1 mois .
    Comparer a 50 nuances ou j’ai pas accrochée du tout ( trop gnangnan a mon gout )
    Je conseille cette série , elle est fantastique !! 😀
    Maintenant je vais m’attaquer a BEFORE

  11. Poulette a dit :

    J’ai adorée…
    Je ressent même un vide d’avoir fini les romans.
    Une histoire touchante et une si belle histoire d’amour.
    Entre rire et larme, c’est une pure merveille
    Je recherche maintenant le même style de roman

  12. […] avoir hésité. Je lis un peu d’érotique, mais pas tant que ça. Comme j’avais adoré AFTER, et qu’on me vendait vraiment bien Hacker, je me suis dit pourquoi pas. Mais à la lecture, […]

  13. […] jour où sa route croise celle de Tessa… Sera-t-il capable de l’aimer ?Après AFTER, la très prolifique Anna Todd nous revient avec une nouvelle série en deux tomes. Et pas […]

  14. […] AFTER, terriblement addictif ! […]

  15. […] avoir hésité. Je lis un peu d’érotique, mais pas tant que ça. Comme j’avais adoré AFTER, et qu’on me vendait vraiment bien Hacker, je me suis dit pourquoi pas. Mais à la lecture, […]

  16. […] AFTER, terriblement addictif ! […]

  17. […] AFTER, terriblement addictif ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.