Young Adult

The Originals tome 1 : L’Ascension, plongée réussie dans le spin-off de Vampire Diaries !

81Odgneb8oLIls sont trois frères et sœurs, et ils sont les plus vieux vampires du monde. Après une longue errance, Elijah, Rebekah et Klaus Mikaelson sont de retour à la Nouvelle-Orléans, déterminés à recouvrer le pouvoir qu’ils y exerçaient des siècles plus tôt. La ville, longtemps déchirée par les querelles entre sorcières et loups-garous, voit les deux clans se réconcilier, grâce notamment à une jeune sorcière considérée comme la princesse de cette communauté surnaturelle. Issue de l’union d’un loup-garou et d’une sorcière, Vivianne est promise à un loup-garou pour sceller l’alliance des deux clans. Malgré la désapprobation de son frère et sa sœur, Klaus s’est promis que Vivianne sera sienne, et il est prêt à tout pour y parvenir. Nous sommes en 1722, ils sont les vampires des origines, « The Originals »…

55454

Thèmes Vampire, loups-garous, sorcières, Nouvelle Orléans, Histoire, fantastique, amour, Vengeance

Trigger warning : Violence, mort, traumatismes, guerre

55454

Je suis une fan de la série TV Vampire Diaries depuis ses débuts. Et parmi les nombreux personnages, si je suis #TeamDamon forever, Klaus est l’un de mes chouchous. Sa relation avec Karoline est une de mes préférées et je suis toujours ravie quand je regarde un épisode où il apparaît. J’ai tenté The Originals lors de la diffusion de la première saison et, bon, mouais, j’ai pas vraiment accroché. Alors quand j’ai vu ce roman, j’étais un peu sceptique, pas sûre d’aimer. Et puis j’ai vu que ça se déroulait dans le passé alors j’ai tenté. Et c’était banco !

Ce premier tome ouvre une toute nouvelle trilogie rejoignant l’univers des série Vampire Diaries et The Originals. Nous y suivons le trio d’Originaux à leur arrivée à la Nouvelle Orléans. La ville, fief des loups-garous et des sorcières, ne leur appartient pas encore. Et on ne peut pas dire que les trois nouveaux habitants soient accueillis chaleureusement.

Vous ne remplacerez jamais ceux qui vous ont été arrachés, mais vous n’avez pas tout perdu. Même si des êtres chers ont disparu, notre famille est immortelle.

Étoffant le spin-off The Originals, cette trilogie permet d’en savoir plus sur Klaus, Rebekah et Elijah. Je trouve l’idée vraiment excellente, d’autant que, soulagement, L.J. Smith n’en est pas l’auteur. Si vous me lisez régulièrement, vous le savez, même si j’adore Vampire Diaries, je trouve la plume de l’autrice exécrable. Et je ne suis pas la seule puisque celle-ci s’est vue remerciée par son éditeur en plein milieu de l’écriture de sa série, reprise aujourd’hui par un autre auteur.

Ce premier tome pose les bases de l’intrigue. On le sait, la Nouvelle Orléans est sur le point de subir de profond changements. Le premier épisode de la série télé nous l’indique très clairement : la ville est ce qu’elle est grâce aux Mikaelson, il suffit de voir leurs initiales disposées aux quatre coins de la cité. Mais, nous n’avons jamais eu l’occasion de savoir comment les Originaux avaient réussi leur coup. Cette trilogie est l’occasion de le découvrir.

Un destin hors du commun attendait Vivianne Lescheres, fille d’une sorcière et d’un loup-garou. La paix fragile entre les habitants surnaturels de la ville reposait entièrement sur son futur mariage. Et la tranquillité des Mikaelson dépendait de cette paix.

Dynamique, envoûtant, The Originals est une excellente surprise. Bien écrit, maîtrisé, on n’est absolument pas dépaysés, retrouvant, dès les premières lignes, l’ambiance si plaisante de la série. Même le caractère des personnages est parfaitement retranscrit. Klaus est fidèle à lui-même tout comme Elijah que l’on découvre un poil plus bagarreur que dans la série. Rebekah est, quant à elle, parfaitement énervante, comme on l’aime.

Bon point donc, pour cette novélisation qui se justifie et développe un univers que l’on apprécie. The Originals est un complément idéal qui ravira tant les fans que les curieux qui pourront se lancer sans problème même s’ils ne connaissent pas la série.

55454Grand format : Hachette (Blackmoon) – 16,50€ / Poche : N’existe pas55454 55454

1 commentaire

  1. Contente que tu aies aimé… Perso, je passe mon tour, ce n’est pas un univers que j’apprécié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.