Héros et Héroïnes LGBTQ+ Littérature LGBTQ+ Romance

Ladie’s Taste, Une romance originale chez Hugo New Romance

Éléonore, jolie blonde élégante et mère de famille de 33 ans, est directrice artistique du groupe de luxe Modus à Paris. De nature douce, ancien peintre, elle a cependant appris à s’adapter à la jungle du monde de la mode. Crystal, 26 ans, est une grande brune incendiaire qui vit en colocation avec son chat caractériel et s’adonne depuis longtemps à un hédonisme sans étiquette sexuelle. Ambitieuse, elle débarque chez Modus avec l’idée secrète de développer la collection de chaussures qu’elle dessine et peaufine depuis longtemps avec son meilleur ami Lorenzo. Leur rencontre bouleverse leurs vies. Dès le début, une complicité se noue. Teintée d’ambiguïtés pour Crystal, auxquelles Eléonore se découvre étrangement sensible. Commence un intense jeu de séduction entre elles, dont l’issue semble incertaine. Entre le lancement du parfum Ladies’ Taste au cours d’une soirée grandiose, les mesquineries et les coups bas dans les couloirs de Modus, chacune apprendra à quel point la passion peut parfois s’affranchir de tout.

55454

Thèmes : Relation saphique, Entreprise, Mode

Trigger Warning  : Drogue

55454

Hugo New Romance accueille dans son catalogue une toute nouvelle autrice française. Avec, qui plus est, un tout premier roman. Et quel roman ! Laura Trompette surprend avec une histoire originale où les femmes n’ont pas besoin de la gent masculine pour se faire plaisir.

Racontant la rencontre entre Eléonore, la trentaine, mariée, deux enfants et Crystal, la petite vingtaine, un peu chaudasse, libérée, aimant toutes sortes d’expériences, Ladie’s Taste plonge son lecteur dans le monde de la mode et du luxe. Car les deux femmes travaillent pour Modus, un célèbre groupe spécialisé sur le point de lancer un nouveau parfum. De la préparation au lancement de Ladie’s Taste, le nom du produit, nous suivons Eléonore et Crystal entre jeu du chat et de la souris, stress du travail et vie de famille.

Hector Lape porte décidément bien son nom. Il lèche tellement Barbara qu’elle finira par jouir sur sa chaise. Je me demande d’ailleurs à quoi ça ressemble, un serpent-dragon en plein orgasme ? Ça couine légèrement comme un hamster, ça gémit avec pudeur ou ça gueule façon pétasse en pleine simulation ? Dieu merci, je ne le saurait jamais.

C’est donc une toute nouvelle sorte de romance qui débarque chez Hugo New Romance. Je dois l’avouer, quand j’ai lu le résumé de Ladie’s Taste, j’ai été très intriguée. Je n’avais jamais lu de romance saphique mais j’ai eu envie de tester. Histoire de ne pas mourir idiote et me disant que, peut-être, j’allais être agréablement surprise. Mais à la lecture, plusieurs points m’ont dérangés.

Tout d’abord, le style de l’autrice. Ladie’s Taste est très bien écrit. La plume de Laura Trompette est agréable mais a tendance à être un peu pompeuse par moment. Certains passages sont lourds, enchaînent les clichés de la parisienne bien lotie, de la modeuse ayant pour référence Sex and the City. Autre point : la drogue. Crystal est une consommatrice régulière et j’ai trouvé que les scènes de sniff entre deux délires entre collègues et le sexe spécial poudre blanche n’était pas vraiment approprié.

Qu’est-ce qu’on fait quand on a une cervelle de dinde ? On se met un marron dans le cul et on attend Noël.

Un peu lent et un peu long, Ladie’s Taste m’avait agréablement surprise au début, mais a fini par me lasser. Si vous cherchez de la bonne romance saphique, respectueuse et bien écrite, je ne pense pas que celui-ci vous convienne.

55454Grand Format : Hugo Roman – 17€ / Poche : N’existe pas55454

55454

1 commentaire

  1. Il me tente bien. Donc pourquoi pas m’y essayer, un de ces jours ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.