Drame / Romance Héros et Héroïnes LGBTQ+ Lire en VO Littérature LGBTQ+ shôjo

Claudine ou la difficulté d’être transgenre au début du XXe siècle

91zpfMdsclL

France, début du XXe siècle. Claudine est né dans un corps assigné femme qui ne reflète pas l’homme qu’il est. Ce one-shot suit sa vie et ses nombreux amours tragiques tandis qu’il tente d’être aimé et accepté pour ce qu’il est vraiment : un homme dans un corps imparfait.

55454

081g2zec

J’ai toujours aimé les œuvres de Riyoko Ikeda. La mangaka est très connue en France pour La Rose de Versailles (ou Lady Oscar chez nous) dont l’anime était diffusé dans le club Dorothée. Malheureusement, les éditeurs français sont un peu frileux lorsqu’il s’agit de sortir des œuvres vintages, ce qui fait que l’on a peu de titres de la mangaka en France (La Rose de Versailles et Très cher frère qui était publié chez Asuka, ex-Kazé il y a plusieurs années mais qui est depuis, en arrêt de commercialisation).

Publié aux US, chez Seven Seas, Claudine est un one-shot paru en 1978. Riyoko Ikeda y met en avant un héros transgenre. Né dans un corps de femme au début du XXe siècle, Claudine a du mal à se faire accepter tel qu’il est. Aucune des femmes qu’il aime n’arrive à le voir comme un homme, sa mère tente de le faire soigner par un psychiatre…. Seul son père l’accepte pour ce qu’il est et l’élève comme un fils (tout comme Oscar dans La Rose de Versailles). Mais pour Claudine, cela ne suffit pas. Et la route qu’il emprunte se teinte de tragédie.

lhghu6oqJ’ai beaucoup aimé ma lecture. Riyoko Ikeda a un talent certain pour dépeindre des personnages incroyables au destin toujours épique. Les sujets qu’elle développe, comme la sexualité féminine, la représentation d’un personnage gender fluid (La Rose de Versailles), l’homosexualité, ou encore la transidenté, sont toujours en avance sur leur temps et traité avec respect, bienveillance et précision. Je regrette juste que, du début à la fin, Claudine soit genré au féminin. Impossible de savoir si c’est un choix de la mangaka ou de l’éditeur mais cela va à contre-courant du message développé et c’est dommage.

Je ne sais pas si nous verrons Claudine traduit en français un jour mais si votre niveau en anglais vous le permet, je vous recommande chaudement ce titre. Mon cœur a vibré pour son héros.

55454

Mangaka : Riyoko Ikeda

Editeur : Seven Seas

Nombre de tomes : 1 (EN) – 1 (JP – Fini)

Prix : Env. 13€

 Anime : Non

55454

55454Mes chroniques sur les autres titres de l’autrice

La Rose de Versailles, un chef d’oeuvre du manga

La Rose de Versailles Tome 4 : Retour aux sources pour Riyoko Ikeda
55454

3 commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout mais ta chronique intrigue!

  2. […] Claudine ou la difficulté d’être transgenre au début du XXe siècle […]

  3. […] Claudine ou la difficulté d’être transgenre au début du XXe siècle […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.