Esotérisme / Paranormal

Distorsion, du podcast au papier…

71dbad-BT5LLa face cachée d’Internet recèle de bien étranges histoires…

Distorsion est un podcast québécois qui traite d’histoires étranges qui sont nées sur le web et sont alimentées par une communauté d’internautes avides de sensations fortes. Dans ce livre , vous trouverez une sélection de 13 histoires de true crime, dark web, disparitions et légendes urbaines parmi les 60 existantes :8 histoires des plus populaires du podcast, et 5 totalement inédites. pour lesquelles le web s’enflamme, et qui se sont déroulées aux quatre coins de la planète.

Ces histoires savamment élaborées répondent en tous points aux attentes des lecteurs en quête de mystères et de suspense.

55454

J’aime beaucoup les histoires étranges, les choses inexpliquées. Alors quand j’ai entendu parler de ce livre, j’ai eu envie de le découvrir, forcément.

Avant toute chose, il faut savoir que Distorsion est à l’origine un podcast québécois. Le concept est original et intéressant. Fait de manière pro et très carré, très qualitatif. J’ai décidé d’en écouter suite à ma lecture et moi qui ne suis pourtant pas podcasts, j’ai vraiment apprécié et je pense bien en écouter d’autres.

Le livre est une compilation d’histoires plus ou moins célèbres (l’affaire Dupont de Ligonnès, La disparition d’Elisa Lam….) traitées par le duo à l’origine du format : Emile Gauthier et Sébastien Lévesque. Les deux auteurs donnent leur avis et leur point de vue sur les événements tout en mettant en lumière les faits connus. On sent qu’il y a eu de la recherche derrière, rien à dire de ce côté-là.

Toutefois, alors que j’adhère au podcast, je n’ai pas du tout aimé cette lecture. La faute à deux choses :

Premièrement, la mise en page de l’ebook. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais celle-ci est catastrophique, désagréable et empêche clairement de prendre plaisir à la lecture alors même que les histoires sont intéressantes.

Deuxièmement, l’écriture. Encore une fois, est-ce parce que c’est québécois et que certaines tournures de phrases sonnent mieux qu’en français ? J’ai eu du mal à adhérer à certains passages.

Pour autant, je pense que les amateurs de frissons seront conquis. Toutefois, je ne saurais que vous conseiller la version papier plus que la version numérique. Et clairement, le podcast lui-même qui vaut le détour.

55454Grand format : Les éditions de l’Homme – 17€ / Poche : N’existe pas55454

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.