Young Adult

Beautiful Creatures (16 Lunes)

81F4073iunLJ’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction… Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver… L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

55454Enchanteur! Plus que le thème, c’est le mot qui qualifie le mieux ce nouveau livre de la collection Blackmoon d’Hachette.

Se déroulant dans le sud profond, 16 Lunes est sans aucun doute un des meilleurs titres d’Hachette. Ce livre conte les aventures d’Ethan, jeune garçon comme tous les autres, qui se retrouve un beau jour à faire des cauchemars plutôt étranges où il tente à chaque fois de sauver une fille sans visage. A son réveil, il se retrouve parfois mouillé ou ensablé et avec l’impression d’un grand malheur sur le point d’arriver. Si ces rêves étranges lui font peur, ce n’est rien comparé à ce qui lui reste à vivre. Car la fille qu’il tente désespérément de sauver chaque nuit finit par débarquer dans sa ville…

Ce roman de Kami Garcia et Margaret Stothl rivalise d’ingéniosité. Car contrairement à d’habitude, le personnage principal est masculin. Fait rare pour ce genre avant tout destiné aux jeunes filles (on aura remarqué, avec le temps, que cela est tout à fait faux en réalité puisque les garçons sont tout autant attiré par ce genre). Ce sont donc les pensées d’un adolescent de 16 ans, mais aussi de temps en temps, celle de sa compagne attendrissante et à laquelle on s’identifie aisément que l’on suit pendant 635 pages et avec qui l’on vit une histoire des plus extraordinaire.

«Retenant un sourire, j’ai jeté un coup d’œil en direction du parking tout en tirant mon panier suivant. J’ai aperçu de longs cheveux noirs derrière le volant d’une longue voiture noire.
Un corbillard.
Je me suis figé.
Elle a tourné la tête et, par la vitre ouverte, je l’ai distinguée qui me fixait des yeux. […]
Le mauvais présage n’était pas seulement un corbillard. C’était une fille.»

On s’immerge facilement dans l’ambiance «vieux sud» décrite par Ethan. Il faut préciser que 16 Lunes est un roman très visuel. On en imagine aisément les scènes au point de penser qu’une adaptation cinématographique ou télévisée serait idéale. Il semblerait d’ailleurs que nos pensées soient entendues puisqu’un film est en chantier pour notre plus grand plaisir.

16 lunes est sans doute la série Blackmoon à surveiller le plus . Car avec des personnages attachants, des flashbacks envoûtants et des surprises inattendues, la lecture n’en est jamais ennuyeuse. Emplie d’une mélancolie que l’on savoure tendrement, il est difficile de laisser de côté pareille histoire, au point que la lecture en devient rapidement compulsive.

Il ne reste plus, désormais, qu’à attendre 17 lunes, la suite, qui paraîtra au mois de Novembre 2010. Nul besoin de préciser que ce titre est très attendu par les lecteurs de ce premier volume tout comme les deux autres livres qui composeront donc une saga en quatre parties.

55454

[youtube=http://youtu.be/t9CNXENSGlw]55454

0 commentaire

  1. […] même auteur : Beautiful Creatures (16 Lunes), Beautiful Darkness (17 Lunes), Beautiful Redemption (19 Lunes), Icons, Dream Dark, […]

  2. […] avoir écrit la saga Beautiful Creatures (16 lunes) à quatre mains avec Margaret Stohl et en attendant de revenir avec Dangerous Creatures, […]

  3. […] avoir écrit la saga Beautiful Creatures (16 lunes) à quatre mains avec Margaret Stohl et en attendant de revenir avec Dangerous Creatures, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.