Auteurices Afro-Américain(e)s Comics

Buffy Saison 8 tome 7 : Crépuscule

buffy8t8-copie-4 55454 Comic---Buffy-Saison-8-Tome-7

L’identité de Crépuscule nous est enfin révélée ! Au terme de la bataille qui la opposée aux troupes du mystérieux homme masqué, notre héroïne se retrouve dotée de nouveaux pouvoirs époustouflants.

Willow, quant à elle, part à la recherche des tueuses dispersées à travers le monde et découvre leur funeste destin.

Et pour finir, Angel fait un retour d’une manière pour le moins inattendue!

55454

Cette chronique contient de nombreux spoilers. Pour les lire, surlignez les parties de textes cachées.

Sérieusement ? Non mais vraiment ? C’est à ça que l’on devait s’attendre ? Est-on encore dans Buffy ? On se le demande !

Joss Whedon nous aura tout fait dans cet épisode « Crépuscule ». Malheureusement, plus de très mauvais que de bon. D’une Buffy lesbienne à une Dawn géante, en passant par un Oz au Tibet et un retour de Warren l’increvable, on pensait vraiment avoir tout vu. Que nenni !

C’est avec ce tome que se conclut l’épisode Crépuscule. Et au vu du scénario digne d’un mauvais Marvel, on est en droit de se demander ce que fume Whedon de façon à ne jamais en prendre !

Buffy volante ? Check ! Couple Alex / Dawn ? Check ! Angel grand méchant /Gentil ? Check aussi ! Arrivée de Spike dans une grosse boule de fer sortie tout droit d’un Ghibli ? Après tout, pourquoi pas ! Soyons fou ! Une coucherie supersonique entre Buffy et Angel ? Ca fera plaisir aux fans ça ! En clair, vous l’aurez compris, pas de grosse surprise concernant la révélation de l’identité de Crépuscule (malheureusement), mais un gros WTF ?!  Mais à quoi ont servis ces sept derniers tomes ?

Sincèrement ! Joss Whedon dénature son œuvre majeure. Que le réalisateur se lâche un peu à travers ce nouveau format, certes, mais de là à ne plus reconnaître la série, il faut vraiment le vouloir. Que dans Fray, le coté SF soit développé, pas de soucis ! Mais on ne touche pas comme ça à Buffy ! C’est donc la mort dans l’âme que l’on assiste à la ridiculisation volontaire d’une œuvre majeure des années 90.

Car si les éléments évoqués plus haut sont difficile à défendre (voire carrément impossible), le but final est lui, totalement inconcevable. Penser qu’un univers neuf est crée pour Buffy et Angel, dans le pur style Adam et Eve / Nouveaux Dieux, est plus débile que tout ce que Joss Whedon aurait pu nous offrir. Nous ne sommes plus dans Buffy à présent, mais dans une farce géante qui ne fait rire personne. Au contraire, plus les tomes défilent, et plus on pleure notre série chérie.

On pourrait très bien avouer que l’on craint vraiment le pire pour le futur de la série, mais tout a déjà été fait pour la foutre en l’air. Alors que dire de plus ? Une honte pareille ne s’oublie pas facilement.

Finalement, il n’y a que le travail de Jo-chen qui vaille encore la peine de dépenser tant d’argent dans chaque opus. Joss Whedon est décidément tombé bien bas !

55454
Editeur : Panini – Prix : 14.95€

55454

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.